Covid-19 : et après?

Une pandémie économique : on décrit ainsi parfois les conséquences qu'a eu/a/aura le Covid-19 sur les entreprises

Les PME en première ligne

 

55%. C’est le nombre des dirigeants de PME qui craignent la faillite suite à la crise liée au coronavirus, selon une enquête de la CPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises). Les secteurs les plus concernés seraient le commerce, l’hôtellerie-restauration et le transport.

 

De plus, selon une enquête d’Harris Interactive et le groupe Aésio*, ils sont plus de 8 chefs d’entreprises sur 10 à considérer qu’une nouvelle crise sanitaire est probable dans les 5 prochaines années. Plan de continuité d’activité, licenciements économiques, refonte du business model, voire fond de réserve pour les plus chanceux…les solutions envisagées aujourd’hui sont légion. Reste à voir si elles suffiront dans un futur proche et permettront d’assurer la survie de l’entreprise sur le long terme.

 

 

Mais les choses avancent ! 62% des dirigeants ont identifié au moins une opportunité pour leur entreprise : meilleure organisation, conquête de nouveaux marchés, transition numérique…

Cette crise aura déjà eu un effet :  accélérer la transition numérique des entreprises.

 

A priori, cette transition numérique existe depuis 2001. La généralisation du digital est en train d’affecter l’économie industrie par industrie, le Wall Street Journal nous disant même de façon dramatique en 2011 que “la numérisation est en train de dévorer le monde”.

Force est de constater que l’Hexagone était jusque-là très en retard sur ces pratiques : une étude « Réussir avec le web » de l‘AFNIC en 2018 nous apprend qu’à peine 11% des PME françaises utilisent des outils numériques au quotidien, et plus de 25% d’entre elles n’ont même pas de présence sur le web ! 

Or, suite à cette crise sanitaire et au confinement, les habitudes des consommateurs ont très rapidement évolué : ils ont pris l’habitude de consulter internet en toutes occasions et maîtrisent les outils nécessaires pour découvrir, se renseigner et évaluer les produits et services.

 

Alors, comment les PME sont-elles amenées à réagir ?

digital-up
adam-birkett-6cXZnFCd2KQ-unsplash

Digital : s’adapter ou disparaître?

Lorsqu’un tsunami arrive, il y a deux solutions : se le prendre en pleine face, ou surfer sur la vague. Ainsi, comme toutes les crises, les entreprises gagnantes sont les entreprises agiles : Uber qui livre des médicaments, certaines entreprises qui créent du gel hydroalcoolique…Pour le patron de KPMG France, Jay Nirsimloo, « les entreprises qui n’ont pas achevé leur migration technologique ont un handicap. Tous les dirigeants savent qu’il y aura un avant et un après le Covid-19. »

L’expression “s’adapter ou disparaître” est plus vraie que jamais. Comme après chaque crise, des conséquences vont survenir : des possibilités s’entrouvrent et les cartes seront redistribuées…au prix de fermetures pour certains qui rateraient le train en marche.

Être plus efficace face au client : les options !

 

Construire son environnement digital ne se fait pas en un jour mais, cette crise nous l’a prouvé, nous nous adaptons souvent plus vite que prévu à ces outils très intuitifs. 

Ainsi, nous avons :

  • Google, qui propose des outils et des formations pour s’en servir,
  • La CCI de Paris, qui fournit des informations utiles pour les business français
  • Une énorme liste d’outils peut être facilement consultée à cette page.
    Tous sont potentiellement utiles ! 

 

De plus, une fois digitalisée, une entreprise ne peut pas perdre en compétitivité : cette différenciation est toujours une source appréciable vis-à-vis du concurrent.

Un premier pas se fait par la création d’un site vitrine avec un formulaire de contact, voire une newsletter. On parle d’expérience Phygitale : avec une présence physique et une présence digitale, le site et la boutique deviennent complémentaires pour la survie de votre entreprise.

 

Opérer sa transformation digitale, c’est aussi accéder à de nouvelles parts de marché et créer de nouveaux canaux d’acquisition clients.

La création de ces leviers d’acquisition s’avère en effet la solution idéale pour survivre à cet environnement économique, bien plus complexe qu’avant…

 

Vous souhaitez augmenter votre présence sur le web avec un site internet, une gestion de vos réseaux sociaux ou des supports de communication adaptés ? Vanoïc est là pour vous ! Notre agence web franco-bretonne (si, si, ça se dit) propose des prestations allant de la stratégie à mettre en place aux études sur l’expérience utilisateurs…en passant par les services de création web et communication (logos, vidéos, images…).

 

 

*Sondage Harris Interactive pour le groupe mutualiste de santé et de prévoyance Aésio, réalisé par téléphone du 24 au 30 avril auprès d’un échantillon représentatif de chefs d’entreprise de moins de 250 salariés et en ligne les 27 et 28 avril auprès d’un échantillon représentatif de 761 salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *